Les ONCORs

L’ Office national des cantonnements ouvriers de la Reconstruction a été créé pour diminuer la charge qui pèse sur les entrepreneurs alors qu’ils ne sont pas préparés à une telle situation.


En temps normal, le logement et le ravitaillement de l’ouvrier alors loin de chez lui sont à la charge de l’entreprise.


Or le dernier conflit mondial a montré des limites de ce système « normal » en temps de crise.


En effet, les ouvriers ont critiqué assez vivement ce fonctionnement. La seconde guerre s’accompagne de pénuries multiples que ce soit de matériaux ou de main d’œuvre ainsi on a aménagé des cantonnements ouvriers car c’est un devoir social de l’Etat dans une situation d’importance nationale.


Il ressort également une volonté d’égalité de traitement de tous les ouvriers employés à cette tâche. Ainsi cette volonté d’uniformisation sert à ne pas faire souffrir les ouvriers avec des organisations disparates au hasard des circonstances locales et de la bonne volonté des entreprises.

Cité ONCOR, Le Portel – Lionel Leprêtre

Une fête dans l’ONCOR, Saint-Pol-sur-Ternoise – Archives de Saint-Pol-sur-Ternoise